Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 14:00

selem_4 demande a Koyuki de parler de "La perfection absolue"

 

Réponse de Koyuki

Bonjour à toutes et à tous !
Aujourd’hui, nous allons parler de la perfection absolue. Quoi ? Mais quelle idée ? Eh bien, cette idée vient de Selem. Pour dire vrai je n’ai pas hérité des sujets les plus sadiques. Merci Selem et bon courage pour les filles. Vous en aurez besoin pour certaines^^ Ha ha, vous vous demandez ce que la suite vous réserve, suspens…

Bon, revenons-en à notre sujet ! LA PERFECTION ABSOLUE, qu’est-ce que c’est ? Je me jette sur mon dictionnaire…M, N, O, ah ! P, Péage, Pellicule, Pépin, Père-Noël, trouvé ! Perfection. « Un état ou une personne idéale ». Oooh.
Mais alors, la perfection absolue existe-t-elle ?
Ça m’étonnerait, sinon il n’y aurait pas de Yaoistes, de Psychopathes Perverses, de Bakas et de Toupoutous (même si c’est une denrée rare !).
Très bien, alors peut-on atteindre la perfection absolue?
C’est très philosophique comme question….mais je répondrai, pas sûr ! Par définition un idéal c’est quelques chose que l’on conçoit comme étant irréalisable, et donc très éloigné de ce que l’on est. Même si grâce à la perfection on peut se fixer un objectif. Mais oui ! L’espoir fait vivre ! Si, si, je vous assure.
Enfin, Tout ça pour dire que la vie serait beaucoup moins drôle si tout le monde était parfait. D’ailleurs c’est quoi la perfection absolue pour vous ?
Pour moi, en dehors des qualités humaines qu’on essaye tous d’atteindre, enfin j’aime à le croire. Il y a autre chose. Je sais ce que vous vous dîtes, oui les nombreuses perverses révélées ou non…hi hi hi Lorsque l’on parle de perfection absolue on fait référence à nos BISHOS préférés !! Je le savais ! Certaines d’entre nous ont des harems privés, d’autres, comme moi, aiment se rincer l’oeil et ne rate pas une occasion pour cela, et pour retrouver ceux qui nous font fantasmer rêver, on trouve les animes mais aussi les mangas.
En la matière il y a beaucoup de référence…Ma préférée ? Shinjo Mayu !! Kyaaa ! Il y a des personnages froids et ténébreux, d’autres passionnément amoureux, suffisamment grand pour nous étreindre, nous, petites choses fragiles, assez beaux pour faire des envieuses, avec un regard plongeant dans le notre (non pas dans le décolleté, c’est beaucoup moins classe) plein de sous-entendus et une phrase terrible du genre : «Je n’ai besoin de nulle autre que toi, sans toi je ne suis rien » Kyaaa !!!! Sans oublier, un détail important. Ils sont surtout à moitié vêtus (ou à moitié nus c’est comme vous voulez…), sortant de la douche, le corps encore ruisselant, et n’ayant pour ce protéger d’une potentielle attaque, qu’une serviette autour de la taille…Miam ! Ah ! Mais je m’égare !

Sans plus attendre, voilà votre chapitre. Quoi ? Encore ? Eh bien oui. Je sais on vous gâte. Alors, est-ce la fin ? Pour le savoir vous n’aurez qu’à revenir, demain. ^^

 

delinquant

Partager cet article

Recherche